Partners

UGent

Bodemkundige Dienst van België

Inagro

agrobeheercentrum

Wervel

BOSplus

Une réponse rentable aux méthodes de production agro-écologique

Introduction

Le secteur agricole flamand, mais aussi plus généralement en Europe de l’Ouest, rencontre de nos jours divers défis et difficultés. Ainsi, la fluctuation des prix mondiaux des produits agricoles met sous pression la rentabilité des entreprises de ce secteur, les terres arables stockent de moins en moins de carbone tandis que l’érosion des sols augmente. D’autre part, la biodiversité rencontrée en milieu agraire subit de fortes pressions depuis le siècle dernier.

L’agroforesterie, sorte d’agriculture intensive et écologique, associe cultures et ligneux sur une même parcelle ce qui se traduit en général par des alignements d’arbres dans des cultures ou bien par des arbres éparts en prairies. Elle constitue une opportunité intéressante pour augmenter la résistivité des entreprises agricoles et pour répondre aux problématiques futures de l’agriculture flamande, via une diversification de la production et les nombreux services écosystémiques qu’elle fournit. Cependant, bien que la demande en bois d’oeuvre et en biomasse ne cesse d’augmenter, l’investissement à réaliser peut être considérable pour un agriculteur. L’agroforesterie peut ainsi répondre aux demandes agricoles, sociales et écologiques mais tout en étant économiquement rentable.

Cependant à l’heure actuelle, les parcelles agroforestières sont rares en Flandre. Car outre, les questions juridiques et administratives, il reste de nombreuses incertitudes agricoles, organisationnelles et économiques.

Objectifs du projet

Ce projet a pour but de permettre l’instauration de l’agroforesterie en Flandre, et ce via une étroite collaboration entre toutes les parties prenantes, l’amélioration des connaissances scientifiques et enfin via des conseils et solutions concrètes aux problèmes rencontrés par les groupes cibles. La priorité sera donnée au secteur agricole, mais aucune partie prenante ne sera oubliée depuis les pépiniéristes jusqu’aux entreprises de valorisation du bois. Plusieurs partenaires du projet font par ailleurs partie du Consortium établi en 2011 concernant l’agroforesterie ce qui permettra de nombreuses interactions.

L’objectif final du projet est de pouvoir identifier à court terme les systèmes agroforestiers réalisables, rentables et efficients pour la Flandre, sur base d’un processus participatif avec toutes les parties prenantes, complété par une recherche scientifique approfondie et par le transfert des connaissances et des expériences.

Les principaux résultats attendus sont ainsi:

  • Evaluer les potentialités de différents systèmes agroforestiers en Flandre;
  • Améliorer les connaissances concernant les interactions écologiques, les services écosystémiques, les impacts techniques et plus spécifiquement les opportunités économiques de systèmes agroforestiers relevant pour la Flandre;
  • Comprendre de manière plus poussée les souhaits, les croyances, la perception de l’agroforesterie, les normes sociales et les identités sociales des parties prenantes afin de surmonter les barrières psychologiques et sociales à l’adoption de l’agroforesterie;
  • Fournir aux agriculteurs des guidelines d’aide à la décision, des recommandations pratiques et des solutions innovantes concernant la transition vers l’agroforesterie;
  • Stimuler et accompagner les parties prenantes à réaliser des parcelles agroforestières adaptées à leur situation spécifique. Ceci pour répondre à la demande des agriculteurs d’avoir un soutien spécifique pour leur transition vers l’agroforesterie. Ce projet apportera donc non seulement un changement d’attitude mais également la création de parcelles agroforestières.

Une finalité importante de ce projet sera la création d’une plateforme d’échange des connaissances online, d’un guide pratique et d’un outil d’aide à la décision. Ces instruments permettront d’aider les utilisateurs à choisir un système agroforestier adapté à leurs besoins.

Sur base du plan de travail participatif du projet, la relevance et la validité des connaissances acquises et diffusées seront maximalisés afin de valoriser celles-ci au mieux. La participation des stakeholders couvrira l’ensemble du projet avec des rapports réguliers. L’un des atouts de ce projet est qu’il continuera après son échéance à diffuser les connaissances acquises et ce, grâce aux membres du consortium et à la plateforme online.

Plus concrètement, les réalisations suivantes seront obtenues pendant et suite au projet : (1) professionnalisation de la transition vers l’agroforesterie sur base des connaissances théoriques et pratiques acquises, (2) amélioration de la perception de l’agroforesterie en tant que système agricole agro-écologique, (3) accroissement de la sécurité juridique pour les acteurs de l’agroforesterie et (4) création de parcelles agroforestières intégrées au sein des fermes participantes. L’amélioration des connaissances et la diffusion de celles-ci permettra d’augmenter la résistivité des fermes grâce à des rendements plus élevés, un investissement en capital et une diversification des productions mais également de différencier le paysage agricole et les milieux semi-naturels.

Durée prévue: du 01/09/2014 au 31/08/2019
Chargé de projet: Instituut voor Landbouw- en Visserijonderzoek (ILVO)
Partenaires: Universiteit Gent, Service Pédologique de Belgique, Inagro asbl, Agrobeheercentrum ecokwadraat asbl.
Contact: info@agroforestryvlaanderen.be
URL: www.agroforestryvlaanderen.be

© .